Les prédateurs du cannabis

Les parasites peuvent provoquer de graves problèmes sur votre culture de cannabis. Ils peuvent réduire la qualité de votre cannabis, réduire voir anéantir votre culture de cannabis.
Il existe une bonne dizaine de prédateurs connus, tel que les limaces, les oiseaux, les chenilles,....
Nous allons ici voir des prédateurs les plus dangereux pour votre plante de cannabis : l'araignée rouge, la mouche des terreaux, les chenilles, les mouches blanches et les thrips.
Lisez attentivement, sachez aussi qu'observer vos plantes de cannabis minutieusement et régulièrement vous permettra de repérer le moindre prédateur et de lutter contre celui-ci le plus rapidement possible.

l'araignée rouge :

L'araignée rouge est facilement repérable, s'il y a sur votre plante de cannabis des sortes de points de la taille d'une aiguille, il y a de fortes chance pour que ce soit des araignées rouges. Si il y a des toiles d'araignée dans les têtes, malheureusement il est surement trop tard pour que votre récolte de cannabis soit bonne...
L'araignée rouge est un vampire qui suce la sève de votre plante de cannabis. Elle se reproduit plus ou moins vite en fonction de la température et de l'humidité ambiente. La chaleur et un bas taux d'humidité favorisent leur développement. Pour lutter contre celle-ci dès les premiers signes, vous devrez alors augmenter l'humidité, faire en sorte que la plante de cannabis soit forte pour leurs résister (donner de l'engrais à vos plantes de cannabis, ces petites bêtes sont coriaces). Arrosez bien vos plantes de cannabis très régulièrement, de cette manière votre plante de cannabis transpirera et les oeufs des araignées auront beaucoup de difficulté à s'accrocher à votre plante de cannabis.

araignée rouge sur cannabis

La mouche des terreaux :

Les mouches des terreaux sont des petites mouches sombres qu'on retrouve surtout dans un environnement chaud et humide, elle se reconnait à ses grandes antennes. Elles se posent sur le sommet des plantes de cannabis après chaque arrosage. La femelle pond alors de 50 à 100 oeufs. Les mouches de terreaux se nourissent de matière organique morte et aussi des racines de votre plante de cannabis. Elles se développent assez rapidement dans votre sol et les conséquences peuvent être désastreuses pour votre récolte de cannabis.
Pour lutter contre les centaines de larves que vous pourriez avoir, il faut introduire dans votre sol des nématodes (vers microscopiques provoquant la mort des larves des mouches de terreaux). Vous en trouverez facilement dans toute jardinerie. Installez aussi des pièges adhésif jaunes qui attireront les mouches, disponibles aussi dans n'importe quelle jardinerie.

mouche des terreaux

Les chenilles :

Les chenilles dévastent tout ! D'abord elles mangent les feuilles, ensuite elles s'introduisent dans les têtes de cannabis pour les manger et les remplir de déjections. La chenille se transforme en papillon, la femelle pond ses oeufs sur les feuilles et les males viennent les féconder. Et le cycle recommence...
Pour éviter ce cercle vicieux et éviter de perdre toute votre récolte, vous pouvez attirer les males avec des pièges de phéromones. Ainsi, coincés dans le piège, les males ne peuvent féconder les oeusf se trouvant sur votre plante de cannabis.
Il vaut mieux utiliser les phéromones en prévention, car une fois votre plante de cannabis envahie, vous ne pourrez plus faire grand chose pour sauver votre récolte de cannabis.

chenille

La mouche blanche :

Les mouches blanches ressemblent aux mouches domestiques leur taille varie de 2,5 mm à 5 mm, elles sont entièrement blanches. Elles se nourrissent de la sève des plantes et se multiplient rapidement. Elles volent autour des plantes lorsqu'elles sont dérangées. Le pire prédateur de la mouche blanche est une minuscule espèce de coccinelle noire avec un appétit vorace pour les oeufs et les larves de cette dernière. Ces coccinelles s'adaptent aux conditions du jardin d'intérieur

mouche blanche

Les thrips :

Le thrips est un insecte minuscule (0,8 mm à 1,6 mm environ). Il vit sur la partie supérieure de la feuille, où il creuse un sillon au fur et à mesure qu'il dévore la couche extérieure de la plante de cannabis. Ils peuvent être éliminés en utilisant une combinaison de "pirates" (orius insidiosis) et de vers nématodes. L'orius, qui atteint une taille d'environ 1,3 mm, utilise ses crochets pour percer le corps du thrip et aspire les thrips. Les vers nématodes sont des prédateurs d'insectes vivant dans le sol. Ils aident efficacement à stopper les infestations de thysanoptera. L'eau savonneuse, le pyrèthre, l'huile solaire et la nicotine en spray ou en bain, détruisent efficacement ces parasites.

thrips

Retour index culture du cannabis