La récolte, le séchage, la manucure et l'affinage

La récolte, le séchage et l'affinage sont des étapes décisives pour la qualité finale de votre cannabis. Ne pas relacher l'attention que vous avez porté à vos plantes durant toute la croissance et la floraison. Couper trop tôt, faire un mauvais séchage ou affinage peut transformer votre cannabis en foin inconsommable !

La récolte :

Lorsque votre plante de cannabis arrive en fin de vie, ne lui donnez plus d'engrais afin de permettre à votre plante d'éliminer l'excédent d'engrais.
Chaque plante évolue à son rythme, les dates de récolte mentionnées avec les graines de cannabis sont à titre indicatif.
Pour savoir si votre plante de cannabis est prête à être récoltée, observez les stigmates de votre plantes. Si les stigmates des fleurs virent du blanc au marron-orangé, il est temps de couper votre plante. Il est préférable de couper la plante le matin d'une journée ensoleillé et non en fin de journée.

Voici à quoi peut ressembler une tête de cannabis prète à récolter :
tête de cannabis

La manucure :

Après avoir coupé votre plante, éliminez les grandes feuilles sans résine, jettez les elles ne seront d'aucune utilité. En second temps, enlever les feuilles moyennes couvertes de résine. Ces dernières servent à cuisiner (beurre de Marrakech). Pour terminer, enlever les petites feuilles collantes aux têtes de cannabis. Gardez ces feuilles pour en faire du Hash par exemple.
Pour plus de faciliter, nettoyer vos ciseaux avec un chiffon imbibé d'alcool à 90°.
La manucure peut aussi se faire après le séchage des plantes, beaucoup plus facile d'ailleurs.

Le séchage :

Lors du séchage, votre cannabis perd environ un quart de son poidss frais. Pour une herbe riche en THC, il est impératif de sécher vos plantes dans un endroit frais, bien ventilé, à l'abris de la lumière.
Suspendez vos plantes par la tige, la tête en bas. Faites en sorte que les plantes de cannabis ne se touchent pas entre elles afin d'éviter l'apparition de moisissures.
L'humidité ambiente doit être comprise entre 50 et 60 %, la température de votre pièce de séchage entre 15 et 21°C.
Selon la grosseur des têtes, votre cannabis mettra plus ou moins longtemps à sécher. Compter une à deux semaines de séchage. Pour vérifier si votre herbe est sêche, pliez une branche. Si celle-ci casse net, c'est que c'est sec et vous allez pouvoir affiner votre herbe, sinon laisser encore quelques jours.
Ne soyez pas impatient et dites vous que la patience paye !

Un exemple de sechage :
sechage du cannabis

L'affinage :

Même si les têtes de cannabis semblent sêches, elles contiennent toujours de l'humidité. Si vous n'affiner pas votre cannabis, alors l'humidité affectera le goût et les effets de votre herbe. A cette étape, le risque de moisissures est toujours présent.
Couper les tiges et placer vos têtes de cannabis dans des bocaux hermétique en verre (style bocal à confiture avec un caoutchou), les boites hermétique en plastique (style tupperware) altèreront le gout de votre cannabis.
Une fois les têtes délicatement placées dans les bocaux, placez les pots dans un endroit frais et sec, toujours à l'abri de la lumière. Au bout de quatre heures, ouvrez vos pots pendants quelques minutes.
Les 1er jour, il est necessaire d'ouvrir vos bocaux plusieurs fois par jour, sentez et observez votre herbe pour ne pas qu'elle pourrisse ( et oui le risque de moisissure est encore présent!). Les jours suivant, continuez d'ouvrir vos pots régulièrement. Au fur et à mesure que les jours passent, vous ouvrirez de moins en moins vos bocaux.
Après une bonne semaine, votre herbe sera consommable pour votre plus grand plaisir...bien que l'affinage se fait au fil du temps. Pour une bonne conservation, placer vos bocaux hermétiques au frigo, le gout et l'effet de votre cannabis sera optimisé.

Pots idéals pour l'affinage :
pot affinage cannabis

Bonne dégustation !

Retour index culture du cannabis